La période du 1er cordoba
2, 20 et 100 cordobas 1972, 1979 et 1985 P121, 135 et 141

Ces trois billets représentent le batiment de la Banque centrale, un champ de coton et des militaires et plus particulière le révolutionnaire sandiniste German Pomares Ordonez (1937-1979) (20 cordobas) et Jose Dolores Estrada (1792-1869) qui fut un général.. 
La période intermédiare
(logiciel gratuit)
500000 cordiobas sur 1000 cordobas 1987 P150

Miné par l'inflation, il fut émis en 1987 des billets surchargés. Ce billet fut le seul de la série a avoir été imprimé mais non émis. Il représente le révolutionnaire Augusto César Sandino (1895-1934) et sa maison natale.
La période du 2ème cordoba
20, 50 et 500 cordobas 1985 (1988) P152, 153 et 155

Ces billet datés de 1985 mais émis en 1988 est en 2sd cordoba remplaçant le 1er cordoba qui avait été crée en 1912. Les personnes qui défilent le font pour la réforme agraire tandis que sont mis à l'honneur les campagnes sanitaires et l'alphabétisation. Le personnage sur le 500 cordobas est le poète Ruben Dario (1867-1916). 
La période intermédiaire
200 000 cordobas sur 1 000 cordobas et 500 000 cordobas sur 20 cordobas 1985(1990) P162 et 163

L'inflation 'ayant pas été jugulée, il fut nécessaire de surfrappé des billets anciens avec de nouvelles faciales.
La période du 3ème cordoba encore appelé cordoba d'or
1, 5, 10, 25 centavos et 1/2, 1, 10, 10, 20 cordobas P167, 168, 169, 170, 172, 173, 191, 201 et 202

Divers billets avec réintroduction du centavos et pour les séries récentes, des billets en polymère.
De nouveaux personnages appraissent tel l'écrivain, poète, avocat Miguel Jerónimo Larreynaga y Silva (1772-1847) sur le billet de 10 centavos et le conquistador Francisco Hernandez de Cordoba, découvreur du pays. Divers scènes de vie et paysages.